1er Aôut | Ages | J10

Agès. Le panneau à l’entrée de la ville annonce qu’il s’agit d’un endroit enchanté. Du haut de la vallée on découvre ce petit village perdu au milieu de champs de blés. Un oasis sans ceinture de béton. Un petit village étape comme on les imagine, comme on en veut. Nous sirotons un verre à l’ombre attablés avec sept autres personnes, dont un picard, une nantaise, un polonais, un allemand et des gens d’ailleurs avec qui nous discutons dans une langue improvisée entre le polono-germano-franco-spagnol. Un québequois nous rejoint. L’ambiance est… merveilleuse.
Le chemin aujourd’hui était très bon, entre ces fameux champs de blé si secs à l’infini et un sommet verdoyant très humide et frais. Une promenade très douce que nous n’avons pas vu passer.

L’auberge est très agréable, propre, et dégage de bonnes ondes. Le repos y sera complet sans doute et demain nous serons à Burgos.

S’il est des jours où nous avons beaucoup à raconter, il en est d’autres où les choses se font toutes seules. Nous partageons un moment de Camino.

Nous vous embrassons. Prenez soin de vous !

Ville de départ : Belorado
Ville d’arrivée : Agès
Distance parcourue : 28 km
Durée totale : 8 heures

Distance totale : 267,5 km

3 comentaires
  1. Magalilounette 3 années ago

    Il est des moments où juste quelques mots suffisent..
    Bisous

  2. papa 3 années ago

    Hier Mary vous écrivait un message d’amour appuyé d’un beau poème d’Higelin. Aujourd’hui tout va bien, on a même pas des nouvelles des ampoules ! . Comment ne pas être des parents heureux avec des enfants pareils !
    à Burgos vous pourrez visiter la cathédrale Santa Maria mais aussi déguster una cerveza bien fresca sur la plaza mayor. il doit y avoir une plaza mayor. Après Burgos, à Castrojeriz je voudrais une photo avec le camino en premier plan, la collégiale en plan moyen et la colline en plan lointain , merci. Avec cette demande je valide ainsi votre traversée de la meseta. Je sais bien Sam que tu n’aurais pas tenu compte de mon avis tu es testut comme ton grand père!. Alors buen camino à vous deux, take care of you, cuidate…

  3. Sam 3 années ago

    Henri Mateu n’a jamais été aussi présent en moi que sur le Camino. Je lui dois cet amour des choses faites avec amour et de la persévérance. Jamais il ne me quitte, comme jamais tu ne me quittes. Je pense à toi chaque jour, à chaque pas. La meseta, je te l’offre…

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Envoyez-nous un message !

Laissez-nous un message, nous vous répondrons à la prochaine connexion !

Sending

© 2015 www.samallan.fr, tous droits réservés sur les photos présentes sur ce site.

Log in with your credentials

Forgot your details?