15 Août | Fonfria | J24

Ville de départ : Trabadelo
Ville d’arrivée : Fonfria
Distance parcourue : 31 km
Durée totale : 9 heures

Distance totale : 644 km

Nous avons franchi la frontière du Léon et de la Galice. Nous avons franchi les derniers hauts sommets, O Cebreiro, le col de San Roque et le col de Poyo. Nous avons littéralement plané aujourd’hui. En revoyant les photos d’Allan je retrouve cette même sensation vécue aujourd’hui, celle de traverser le ciel. Les photos d’ailleurs auraient presque pu être prises depuis un avion. Nous avons eu un temps parfait, quoi que très humide avec un soleil discret. Mais plutôt dégagé, nous offrant à chaque pas un nouveau point de vue incroyable.

Nous nous sommes enfoncés dans un territoire très vert, sinueux, humide, où la nature a tous les droits et semble accorder ses faveurs à quelques rares hommes qui vivent dans ces hauteurs. Nos vastes étendues de blé sont très loin et ici, dès que le terrain le permet, on trouve des pâtures et des potagers, qui épousent les formes des montagnes. Nous avons croisé de très nombreuses vaches, et des chiens de garde bergers, tous plus beaux les uns que les autres. Enivrés par le paysage et le plaisir d’avancer, nous aurions pu ne pas nous arrêter. Nous avons finalement élu domicile dans un petit village à quelques dix kilomètres du col de O Cebreiro. Nous y avons pris une chambre privée et transformerons les deux heures supplémentaires de marche faites aujourd’hui en une bonne heure de repos demain matin. Le confort se trouve dans de toutes petites choses.

Je ne sais trop quoi écrire. La fatigue nous met au ralenti. Le froid ajouté à cela, nous sommes comme groggys. L’idée d’un repas chaud et d’une nuit au chaud, et dans le silence, nous remplit d’un bonheur simple mais total.

Nous devrions arriver à l’océan dans moins d’une semaine. Sur le bord de la route les bornes kilométriques indiquent désormais un décompte. Cela nous amène indéniablement à évoquer le retour et ce qui se passera après. Les idées sont nombreuses. Mais nous le savons, le « grand chemin » commencera après notre camino. Réaliser nos rêves, aussi petits soient-ils, c’est autrement plus compliqué que de gravir des montagnes, traverser des déserts et se lever chaque nuit pour parcourir entre 25 et 40 kilomètres. Cela donne quelques frissons d’aborder la suite d’ici une dizaine de jours. Car à cette aventure-là qu’est la vie, il n’y a aucune préparation possible. Seulement l’envie, à trouver, que nous avons, et l’amour des choses, des grandes, des petites, de toutes choses.

A bientôt, très bientôt. Des baisers.

3 comentaires
  1. papa 4 années ago

    je me suis trompé, mon message est dans votre étape du 14. bisous

  2. papa 4 années ago

    encore un conseil de parents:
    les 100 derniers kms, il y a toutes sortes de gens, oui Sam j’entends déjà ce que tu dis, il y a ceux qui font les 100 derniers (obligatoire) pour obtenir leur crédential de vrai pèlerin, mais il y a aussi des petits malins qui marchent et qui , profitant de la fatigue et l’inattention du vrai pèlerin , attendent la bonne occase pour s’approprier leurs biens.
    Take care, bisous

  3. papa 4 années ago

    je te relis Sam “le grand chemin c’est après…….cela donne quelques frissons”.
    Peut être un coup de fatigue de ta part, c’est normal je crois, ne te sous-estime pas, tu as beaucoup de force, Allan aussi. Il n’ y a pas un chemin qui se termine, cette épreuve en plein mois d’Août, quand même ! c’est pas rien, vous n’en tirez que du bénéfice, la suite du chemin sera plus douce. “Ce chemin de la vie” (expression connue) que vous venez de faire te semble tout compte fait facile , tu le dis. Alors quoi ? le reste c’est pareil, on est jamais seul, si on se sent faible on peut toujours s’appuyer sur l’autre, ou sur ceux qui ont déjà fait le chemin ; bon il est tard je vais me coucher . Je vous aime, bises.

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Envoyez-nous un message !

Laissez-nous un message, nous vous répondrons à la prochaine connexion !

Sending

© 2015 www.samallan.fr, tous droits réservés sur les photos présentes sur ce site.

Log in with your credentials

Forgot your details?